Au BoisBenoît Bradel

AU BOIS s’inspire très librement du «Petit Chaperon rouge» et en fait une histoire d’insoumission, d’émancipation. Ici, la fille refuse d’aller voir la grand-mère parce qu’elle a mieux à faire. La mère rêve de rencontrer un loup charmant et se perd dans le bois. Le metteur en scène Benoît Bradel, associant acteurs et musiciens, s’empare avec appétit de cette matière faite de colère, de chansons, d’humour, de révolte joyeuse.

Le spectacle réunit plusieurs univers ; l’écriture multiforme de Claudine Galea – auteure associée au TNS, l’univers scénique et hybride que je développe avec Zabraka depuis plusieurs années et l’univers visuel protéiforme de Clédat et Petitpierre, que viennent traverser les compositions d’Alexandros Markeas et Seb Martel et les créations vidéographiques de Kristelle Paré.

De ces rencontres récentes et inédites découle un voyage théâtral, visuel et musical à travers une forêt sauvage et urbaine où la place, le rôle et l’assignation des femmes, le désir et la liberté sont questionnés joyeusement et avec férocité.

Pour écrire AU BOIS, Claudine Galea est partie de l’histoire du Petit Chaperon Rouge. Elle s’en est prestement éloignée pour s’engouffrer avec avidité dans un bois profond où elle brouille les pistes à merveille et convoque les personnages et les situations d’un remake shakespearien pour adulte. Il y a à l’intérieur et tout autour d’AU BOIS un étonnant concentré des thèmes, ingrédients et objets que nous arpentons et sculptons méthodiquement depuis la création de Zabraka : le rapport à la langue, à la musique, aux figures/personnages, au conte populaire, au cinéma, au voyage initiatique, aux numéros de toutes sortes et à la nature humaine. Tout est là, réunis comme par enchantement, prêt à s’épanouir. À tel point donc que, en regardant ce que j’ai fait précédemment, j’ai envie de dire que ce spectacle est un spectacle « manifeste ».

AU BOIS sonne drôle, AU BOIS sonne dur, émouvant, épique, déconcertant, ne ressemble à rien de connu, parle d’aujourd’hui et d’hier, l’air de rien, en mettant les femmes au centre de l’action et en nous invitant à la plus grande liberté, à la révolte…

Dans AU BOIS, il y a des femmes, des hommes, des loups et autres monstres dans un espace organique, à la lisière de la ville nouvelle et de la forêt sauvage, réelle et féérique, brute et imaginaire.

Distribution et production

Mise en scène : Benoît Bradel
d’après le texte de : Claudine Galea
avec : Raoul Fernandez un Chasseur normal et hideux
Émilie Incerti Formentini une Mère normale
Emmanuelle Lafon un Bois normal et moche
Seb Martel un Loup normal et beau
Séphora Pondi une Petite sublime
et la participation filmée de : François Chattot, Vincent Dissez, Dalila Khatir, Norah Krief, Annie Mercier, Thalia Otmanetelba
scénographie et costumes : Clédat & Petitpierre
musique : Alexandros Markeas et Seb Martel
assistanat à la mise en scène : Maëlle Dequiedt
vidéo : Kristelle Paré
son : Thomas Fernier
lumières : Sylvie Garot
collaboration à la dramaturgie : Pauline Thimonnier
assistanat aux costumes : Anne Tesson
travail vocal : Dalila Khatir
travail corporel : Akiko Hasegawa
régie générale : Mathilde Chamoux
régie plateau et assistanat régie générale : Marie Bonnemaison
crédit photos : Jean-Louis Fernandez

avec la participation du : chœur La Chanterie du Conservatoire à Rayonnement Communal de Persan dans le Val d’Oise cheffe de chœur Marie-Christine Laviron assistée de Marilyn Matthès
le chœur des belettes Albane, Anna, Angéline, Antonin, Aurélien, Aurore, Baptiste, Bruce, Cécilia, Charline et Charline, Cloé, Coralie, Corentyn, Elsa, Éloïse, Émilie, Ewane, Francesca, Kamilia, Léonie, Maëlle, Melissa, Myriam, Noémie et Noémie, Raphaël, Sabrina et Selma

production : Théâtre National de Strasbourg, Compagnie Zabraka
coproduction : La Colline − théâtre national, Scènes du Golfe − Vannes
avec le soutien : du FIJAD – Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques DRAC et région Provence-Alpes-Côte d’Azur
avec la participation artistique : du Jeune Théâtre National
avec le soutien du : Fonds SACD Musique de Scène

La compagnie Zabraka est subventionnée par : le ministère de la Culture – DRAC de Bretagne, par le Conseil régional de Bretagne et le Conseil départemental du Morbihan et soutenue par la ville de Lorient. www.zabraka.fr

Au Bois est paru aux éditions Espaces 34 en 2014.
Ce texte est lauréat de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques, dispositif coordonné par ARTCENA.

remerciements à : Françoise Héritier, Sophie Lahayville, Charles Laughton, Dick Annegarn

Le spectacle a été créé le 14 mars 2018 au Théâtre National de Strasbourg.

Les dates

JEUDI 3 AU SAMEDI 19 MAI 2018
La Colline, théâtre national à Paris
du mercredi au samedi à 20h, le mardi à 19h et le dimanche à 16h (relâches les lundis 7 et 14 mai)

17 avril 2018
Scènes du Golfe à Vannes

14 au 28 mars 2018
Création au Théâtre national de Strasbourg

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez par mail