Coriolan

Création automne 2020

François Orsoni

Dernière tragédie écrite par Shakespeare, Coriolan est sa pièce politique par excellence, celle qui touche à la fondation et au maintien du pouvoir. Après La Mort de Danton, où il était question de la genèse de notre république, et Monsieur le député, d’après le roman de Leonardo Sciascia qui relate la tentation de la corruption dans les sphères du pouvoir, Coriolan sera l’aboutissement d’une trilogie sur le théâtre politique, sur les mécanismes de la politique et leur représentation au théâtre.
Comment représenter l’acte politique dans le théâtre, et comment donner au théâtre la dimension d’un acte politique ?
Pour cette création François Orsoni retrouve le groupe d’acteurs avec lequel il travaille depuis de nombreuses années. Ceux qui l’accompagnent depuis le début, qui se connaissent, qui forment un groupe social, qui s’aiment et s’apprécient. Comme dans Baal ou Danton, il s’agira de raconter, avec une bonne dose de joie et d’énergie, une épopée qui va de la gloire à la mort.

Dossier Coriolan

Distribution et production

Texte de William Shakespeare | Traduction Jean-Michel Déprats
Mise en scène | François Orsoni
Avec Alban Guyon, Clotilde Hesme, Thomas Landbo, Estelle Meyer, Pascal Tagnati et Jenna Thiam
Musique |Thomas Landbo et Rémi Berger
Lumières | en cours
Scénographie | François Curlet
Costumes | Pascal Saint André
Direction technique | Antoine Seigneur
Administration/production | Grace Casta
Production/diffusion | Karine Bellanger | Bora Bora productions

Production | Théâtre de NéNéKa

Co-productions / recherche en cours : Théâtre de la Bastille – Paris, les théâtres de Bastia et d’Ajaccio, Le Théâtre d’Arles – scène conventionnée
Avec le soutien de la Municipalité de Cargèse.
François Orsoni a été sélectionné par la Villa Medicis – Académie de France à Rome – pour une résidence de recherches autour du projet Coriolan.
Compagnie soutenue par la Collectivité de Corse et la Ville d’Ajaccio.

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez par mail